Obtenir une nationalité étrangère

Beaucoup de gens envisagent de prendre la nationalité d’un pays étranger. Les raisons qui peuvent motiver un tel choix sont nombreuses. Certains cherchent à établir une entreprise dans un pays parce que les conditions d’investissement y sont idéales, d’autres souhaitent s’installer dans le pays d’un conjoint, et de plus en plus veulent passer leur retraite dans des pays où le climat est particulièrement attrayant…

Les avantages d’une telle démarche sont évidents, puisque l’acquisition de la nationalité du pays choisi

  • permet d’accéder à tous les droits offerts par ce pays et
  • simplifie toutes les formalités administratives.

Seulement,...





tous les pays ne sont pas équivalents dans leur réponse à une telle demande en termes de facilité et d’exigences. Certains, par exemple, acceptent la double nationalité et d’autres pas, etc. Voici notre « top 3 », à l’heure actuelle.

République dominicaine

La République dominicaine offre l’une des solutions les moins coûteuses et les moins compliquées pour les retraités d’obtenir la nationalité dans un délai relativement court. L’exigence de base est que le retraité soit en mesure de justifier un revenu de retraite stable d’au moins 1500$ par mois, provenant d’une source extérieure à la République dominicaine. Pour les non-retraités, le revenu mensuel minimum de 2000$.

Une fois cette condition remplie, la personne peut directement présenter une demande pour la résidence permanente. Le processus qui s’en suit prend environ trois ans et coûte environ 6000$ pour les frais de demande de résidence et de nationalité. La double nationalité est autorisée en République dominicaine.

Paraguay

C’est l’un des pays qui offrent beaucoup de libertés personnelles et où les conditions d’obtention de la nationalité sont des plus faciles. Ce pays d’Amérique du Sud est ouvert à tous les peuples pacifiques.

En déposant l’équivalent de 5200 dollars dans un compte bancaire paraguayen, un étranger peut devenir résident permanent et entamer le processus de naturalisation et d’obtention du passeport paraguayen. Au bout de trois ans, les résidents peuvent demander à devenir citoyens, sachant que le processus prend habituellement une autre année. Le Paraguay n’exige pas de renoncer à sa première nationalité, même s’il ne la reconnaît pas.

Singapour

Singapour, qui est un des pays les plus prospères de la planète, offre un cheminement raisonnable vers l’acquisition de la nationalité. Tout d’abord, il faut obtenir la résidence permanente en établissant une entreprise dans ce pays, en y obtenant un emploi, ou encore en se mariant avec un(e) citoyen(ne) de Singapour. Après deux années de résidence, il s’agit de demander à devenir un citoyen naturalisé. La création d’une entreprise peut s’avérer toutefois assez coûteuse. Il ne s’agit pas simplement de déposer une certaine somme dans une banque de Singapour. Il faut donc vérifier attentivement les dernières exigences financières dans ce pays.

Par contre, Singapour ne reconnaît pas la double nationalité et peut exiger du nouveau citoyen de participer au service national si les conditions d’âge le permettent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *