La double nationalité franco-marocaine : comment l’obtenir?

Être de nationalité franco-marocaine est bien possible. Les lignes suivantes vous apprendront davantage sur le sujet en découvrant préalablement comment les deux nationalités peuvent s’obtenir.

L’obtention de la nationalité française

La nationalité française s’acquiert de différentes manières. L’enfant dont un parent est Français, est évidemment français. Le droit du double sol permet à un enfant né en France et dont les parents étrangers sont eux aussi nés en France d’obtenir la nationalité française. Quant au conjoint étranger d’une Française, il peut demander la nationalité française dans un délai de quatre ans de vie commune. Un étranger doit par ailleurs répondre à des conditions, tel l’attachement aux valeurs de la République, pour pouvoir être naturalisé. La citoyenneté française peut être octroyée à un enfant adopté par un Français ou à un enfant étranger recueilli en France.

L’obtention de la nationalité marocaine

D’après le code marocain de la nationalité, un enfant né d’un parent marocain est marocain. L’enfant de parents inconnus né au Maroc est également considéré comme étant marocain. Une personne née au Maroc, dont les parents étrangers y sont eux aussi nés, peut acquérir la citoyenneté marocaine. La prise en charge ou « Kalafa » d’un enfant né en dehors du Maroc par un Marocain prévoit la possibilité pour l’enfant d’obtenir la nationalité. Enfin, l’étranger peut demander la naturalisation si les conditions nécessaires sont réunies. Sachez qu’une des conditions requises pour l’obtention de la nationalité marocaine est la connaissance de l’Arabe et de l’Islam.

La double nationalité franco-marocaine

La France et le Maroc autorisent tous les deux la double nationalité jusqu’à présent. Une personne peut donc avoir la double nationalité franco-marocaine du fait de sa filiation, être née d’un père français et d’une mère marocaine par exemple. Sinon, un individu peut avoir l’une des deux nationalités et ensuite obtenir l’autre sans pour autant être contraint à renoncer à l’une d’entre elles. Toutefois, il faut savoir qu’être binational entraîne à être soumis aux effets induits par les deux nationalités.


Pages doubles nationalités :

France
Franco-belge
Franco-allemande
Suisse

Photo Christina Xu (Creative Commons)





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *