Double nationalité suisse : les différentes façons de l’obtenir

La Suisse figure parmi les pays reconnus pour avoir la meilleure qualité de vie dans le monde. Si pour cette raison ou d’autres, vous êtes intéressé par la double nationalité suisse, les rubriques suivantes vous apprendront comment l’obtenir.

La double nationalité en Suisse

La Suisse approuve la double nationalité. Elle ne contraint pas ses citoyens à renoncer à la citoyenneté suisse s’ils venaient à acquérir une autre. L’étranger qui obtient la nationalité suisse peut, en outre, ne pas renoncer à son autre nationalité à moins que l’autre pays ne le contraigne. Sachez que la nationalité suisse s’obtient essentiellement par filiation et que le droit de sol n’est pas admis en Suisse.

La naturalisation facilitée

Les personnes concernées par ce type de naturalisation sont les conjoints des ressortissants suisses et les enfants étrangers dont un parent est suisse. La demande s’effectue auprès du Secrétariat d’État aux Migrations de la Confédération. Les conditions sont généralement l’intégration à la communauté et la conformité à la loi suisse. Le conjoint étranger d’une Suisse doit avoir résidé un an en Suisse avant la demande et y avoir vécu pendant une période totale de cinq ans auparavant. Le couple doit également avoir partagé trois ans de vie commune. Le conjoint étranger peut faire sa demande auprès de la représentation suisse compétente si le couple est à l’étranger. Un lien avec la Suisse et une communauté de vie de six ans est dans ce cas requis.

La naturalisation ordinaire

Un étranger qui souhaite acquérir la citoyenneté helvétique devra recourir à la naturalisation ordinaire. La demande est d’abord déposée au niveau de la confédération. Les points examinés par l’autorité fédérale sont : la condition de résidence de douze ans en Suisse, l’intégration et l’accoutumance aux usages ainsi que la régularité du demandeur avec la loi et la sûreté du pays. Il incombe ensuite aux cantons et aux communes de voir si le requérant répond aux conditions de résidence et à l’aptitude requises par chacun d’eux. Au final, la décision de naturalisation leur revient.


Pages doubles nationalités :

France
Franco-belge
Franco-marocaine
Franco-allemande

Photo Christina Xu (Creative Commons)





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *