La Grande-Bretagne fait aujourd’hui partie des pays de l’Union européenne les plus submergés par l’immigration. Raison pour laquelle elle a instauré des règlements stricts concernant les demandes de visas, notamment celles émanant des pays non membres de l’Union européenne.

Drapeau Royaume Uni

Les visas pour la Grande-Bretagne pour les ressortissants d’un État membre de l’Union Européenne

Comme la Grande-Bretagne fait partie de l’Union européenne, les ressortissants d’un État membre de cet organisme n’ont pas besoin d’effectuer...une demande de visa pour y séjourner. Il suffit qu’ils présentent leur carte d’identité ou leur passeport pour pouvoir entrer dans le pays. Les ressortissants d’un État membre de l’Union européenne qui viennent en Grande-Bretagne pour travailler doivent s’enregistrer auprès des autorités du pays. Seuls les ressortissants de Roumanie et de Bulgarie ont besoin d’une autorisation des autorités britanniques avant de pouvoir travailler en Angleterre. Pour avoir cette autorisation, ils doivent prouver qu’ils peuvent subvenir à leurs besoins et à ceux des membres de leur famille.

Visa pour un Non-ressortissant de l’Union Européenne

Tous ceux qui ne sont pas ressortissants de l’UE doivent effectuer une demande de visa auprès des autorités britanniques avant de pouvoir venir dans le pays. Un formulaire de demande de visa est généralement téléchargeable sur le site internet de l’Ambassade ou du Consulat de Grande-Bretagne du pays d’origine du demandeur. Ce formulaire est à remplir en fonction de la situation de ce dernier : étudiant, touriste ou travailleur. Il obtient un rendez-vous une fois que le formulaire est rempli. Ensuite, il doit se présenter aux services des Visas de l’Ambassade de Grande-Bretagne, muni de son passeport en cours de validité, du formulaire de demande de visa imprimé, de deux photos d’identité, des frais de visa et de tout autre document pouvant appuyer sa demande. Dans tous les cas, les démarches peuvent être différentes d’un pays à un autre et d’une situation à une autre. Ainsi, il faut se rendre auprès de l’ambassade de Grande-Bretagne dans son pays d’origine au moins 3 mois avant le départ envisagé pour connaître les démarches à entreprendre.

Aides pour les demandes de visas

D’un côté, l’agence des services frontaliers de la Grande-Bretagne dispose d’un site internet sur lequel les ressortissants non membres de l’UE peuvent vérifier s’ils ont besoin ou non d’un visa pour venir en Grande-Bretagne. En effet, il existe des cas exceptionnels qui n’exigent pas de visa de la part du voyageur. D’un autre côté, les avocats en immigration peuvent aider dans les démarches à entreprendre pour obtenir un visa pour la Grande-Bretagne.

Le site officiel où faire l’application d’un visa pour la Grande-Bretagne (en anglais seulement).

Photo Christina Xu (Creative Commons)