L’acquisition de la nationalité portugaise est régie avec des dispositions dans la loi de la nationalité n°37/81 d’octobre 1981. Cette acquisition peut se faire de plusieurs manières : naissance, mariage, naturalisation, effet de volonté ou adoption.


Drapeau Portugal

Obtention par naissance

Plusieurs cas permettent à un enfant d’avoir la nationalité portugaise. L’enfant ayant un parent portugais l’obtient automatiquement. L’enfant né à l’étranger, par exemple un enfant né en France, ayant un parent portugais obtient la nationalité si ses parents enregistrent sa naissance dans le registre civil portugais ou annoncent leur volonté d’être Portugais. L’enfant né au Portugal de parents étrangers dont l’un est né dans le pays et y réside durant la naissance obtient aussi la nationalité. L’enfant né au Portugal de parents étrangers non-diplomates dont l’un réside...dans le pays durant plus de 5 ans peut aussi avoir la nationalité. L’enfant né au Portugal n’ayant aucune autre nationalité devient également Portugais.

Obtention par mariage et effet de volonté

Un étranger qui se marie avec un citoyen portugais depuis plus de 3 ans peut obtenir la nationalité en faisant une déclaration durant le mariage. L’annulation ou la déclaration de nullité du mariage n’a aucun effet sur la nationalité obtenue de bonne foi. L’étranger qui vit en « union de fait » depuis plus de 3 ans avec un citoyen portugais obtient la nationalité si le tribunal reconnaît cette union.

Par ailleurs, un enfant mineur ou incapable dont l’un des parents obtient la nationalité peut aussi avoir la nationalité portugaise par déclaration. Il en est de même pour une femme qui perd la nationalité portugaise à cause d’un effet de mariage. Elle peut la recouvrer si elle fait une déclaration.

Obtention par naturalisation

Les étrangers qui remplissent certaines conditions peuvent obtenir la nationalité. D’abord, il y a les majeurs ou les émancipés selon la loi portugaise. Puis, il y a ceux qui résident depuis plus de 6 ans dans le pays. Ensuite, il y a les personnes qui maîtrisent suffisamment la langue portugaise. Enfin, il y a ceux qui n’ont pas été condamnés pour une peine d’emprisonnement de plus de 3 ans selon la loi portugaise.

Obtention par adoption

Sur une adoption plénière par un citoyen portugais, l’enfant devient Portugais. Les déclarations de l’attribution, la perte ou l’acquisition de nationalité doivent être enregistrées au registre central d’État civil à Lisbonne. Ces déclarations peuvent être réalisées devant des consulaires ou des agents diplomatiques portugais. L’enregistrement des actes est émargé à l’extrait de l’acte de naissance de la personne intéressée. En outre, le ministère public peut exercer un droit d’opposition s’il s’agit d’une acquisition par effet d’adoption ou de volonté.

La double nationalité franco portugaise

Vous serez heureux d’apprendre qu’il est tout à fait possible d’avoir en même temps la nationalité portugaise et la nationalité française. Historiquement, les Portugais ont immigré en masse en France par le passé. Aujourd’hui 43% des immigrants d’origine portugaise vivant en France possèdent encore aujourd’hui la double nationalité. Comment obtenir cette double nationalité franco portugaise vous est expliqué ci-haut.

La traduction

Dans certains cas, si vous faites votre demande de nationalité au Portugal, il vous sera demandé de fournir des traductions en portugais de documents légaux français. Vous devrez vous trouver un traducteur français portugais agréé par le consulat de Portugal en France. Un petit truc, cela pourrait vous couter moins cher de faire avec avec un traducteur portugais au Portugal plutôt qu’avec un traducteur français vivant en France. Un petite recherche sur Google Portugal avec le mot « tradutor » (qui signifie traducteur en portugais) vous aidera à en trouver.

Les gens qui ont recherché cet article ont également été intéressés par celui-ci sur comment obtenir la nationalité anglaise.

Vous pourrez trouver d’autres informations sur la nationalité portugaise sur le site de l’ambassade du Portugal.


Autres nationalités européennes :

Allemagne
Bulgarie
Danemark
Grèce
Espagne
France
Finlande
Hongrie
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Monaco
Norvège
République Tchèque
Roumanie
Royaume-Uni
Slovénie
Slovaquie
Suède
Suisse
Turquie

Photo Christina Xu (Creative Commons)