Il est possible d’obtenir la nationalité néo-zélandaise par différentes manières : par naissance, par filiation ou par naturalisation. Selon la loi sur la citoyenneté, l’État de la Nouvelle-Zélande accepte le fait d’avoir de multiples nationalités.

Drapeau Nouvelle Zélande

Obtention par naissance

Depuis le 1er janvier 2006, toutes personnes nées dans le territoire de la Nouvelle-Zélande jouissent automatiquement de la nationalité néo-zélandaise à la naissance, excepté les enfants des...diplomates étrangers. Mais pour bénéficier de cette nationalité, il faut que l’un des parents soit un citoyen néo-zélandais ou un ressortissant permanent.

Obtention par filiation

Les enfants nés des parents de citoyens néo-zélandais, mais en dehors de l’État de la Nouvelle-Zélande obtiennent la nationalité par filiation. Ils ont autant les mêmes droits et privilèges que les autres citoyens.

Obtention par naturalisation

Selon les nouveaux critères de citoyenneté apparue en avril 2005, tous les résidents permanents de la Nouvelle-Zélande peuvent demander la nationalité néo-zélandaise. Il faut avoir vécu légalement dans cet État pendant au moins 5 ans avant de déposer la demande de nationalité. Pour obtenir la nationalité, il faut avoir un bon caractère, ainsi que la connaissance des responsabilités et les droits de la citoyenneté. Après l’obtention de la nationalité, il faut également continuer à vivre dans le pays. Toute personne ayant résidé en permanence dans l’État de la Nouvelle-Zélande avant le 21 avril 2005 ou ceux qui ont demandé la résidence permanente avant cette date a le droit de demander la nationalité néo-zélandaise après avoir vécu 3 ans dans le territoire.

Obtention par naturalisation facilitée de la femme mariée à un Néo-Zélandais

Une femme mariée à un citoyen néo-zélandais n’obtient pas directement la nationalité néo-zélandaise par le mariage. Mais elle peut bénéficier d’une procédure de naturalisation facilitée. Dans ce cas, cette femme doit remplir certaines conditions, à savoir, avoir de bonne moralité, avoir une bonne connaissance des privilèges et des responsabilités liées à la citoyenneté du Pays. Elle doit avoir également une bonne connaissance de la langue anglaise. Même après l’annulation du mariage, la femme peut revendiquer l’octroi de la nationalité de son ex-mari si elle le souhaite.

S’il vous reste des questions, l’ambassade de Nouvelle-Zélande est là pour y répondre.


Autres nationalités asiatiques à obtenir :

Brunei
Chine
Corée du Sud
Émirats Arabes Unis
Indonésie
Israël
Japon
Koweït
Malaisie
Pakistan
Philippines
Qatar
Russie
Singapour
Taïwan
Thaïlande
Vietnam

Photo Christina Xu (Creative Commons)