Comment obtenir la nationalité finlandaise?

La dernière loi concernant l’acquisition de la nationalité finlandaise date de janvier 2003. Des modifications ont été apportées ultérieurement permettant à un ressortissant étranger d’avoir la nationalité sans perdre sa nationalité d’origine. Par ailleurs, l’obtention de la nationalité se fait grâce à la filiation, à la naturalisation et à l’adoption.

Drapeau_de_la_Finlande

Obtention par filiation

La filiation est une règle absolue permettant d’avoir la nationalité néerlandaise. Un enfant obtient systématiquement la nationalité à sa naissance si sa mère est finlandaise, même si son père est d’une autre nationalité. Quand le père est finlandais, l’enfant obtient la nationalité à sa naissance lorsqu’il est légitime. Pour un enfant naturel né de père étranger, il peut obtenir la nationalité lorsqu’il remplit certaines conditions comme être résident en Finlande.

Obtention par naturalisation

Les lois de la naturalisation sont très souples pour les pays nordiques qui veulent avoir la nationalité finlandaise. Dans cette optique, ceux qui sont nés en Norvège, en Suède ou au Danemark peuvent obtenir la nationalité finlandaise s’ils ont vécu plus de 5 ans en Finlande et s’ils n’ont jamais été condamnés d’une peine de prison. Il faut alors le prouver aux autorités. Les étrangers peuvent aussi faire une demande de naturalisation s’ils sont âgés de plus de 18 ans et qu’ils ont vécu dans le pays durant plus de 5 ans. Mais il faut qu’ils justifient des revenus réguliers et montrent une conduite exemplaire.

Obtention par adoption

L’obtention de la nationalité par adoption résulte d’un jugement. Il est nécessaire que l’adoptant soit âgé de plus de 25 ans, s’il est célibataire. S’il est marié, il doit avoir plus de 18 ans. Les conjoints ne peuvent faire une adoption qu’ensemble. Le consentement d’un enfant est requis quand il atteint 12 ans. Le consentement par le sang des adoptants est aussi indispensable. L’enfant adopté devient membre de la famille comme s’il était légitime. Il est indispensable que les adoptants aient la capacité d’assurer l’éducation et les soins nécessaires à l’enfant. L’adoption d’un majeur ne peut se faire qu’en cas de circonstance grave qui la justifie.

L’ambassade de Finlande en France recèle d’informations à propos de l’accession à la citoyenneté finlandaise.


Autres nationalités européennes :

Allemagne
Bulgarie
Danemark
Grèce
Espagne
France
Hongrie
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Monaco
Norvège
Portugal
République Tchèque
Roumanie
Royaume-Uni
Slovénie
Slovaquie
Suède
Suisse
Turquie

Photo Christina Xu (Creative Commons)





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *